Une formation exigeante

L’enseignement à distance proposé par l’IPT est une formation exigeante, calée sur le rythme universitaire, qui propose les mêmes contenus, mêmes professeurs, mêmes examens, mêmes diplômes que la formation en présentiel.

Une formation interactive

Les étudiants sont invités à débattre et à argumenter entre eux dans un espace numérique de travail collaboratif, pour s’approprier les cours. Un suivi personnalisé est proposé à chaque étudiant.

Une formation complète

Les Facultés de l’Institut Protestant de Théologie vous proposent de valider à distance le cursus universitaire d’une Licence en théologie (Licence 1, Licence 2, Licence 3). Des cours en enseignement à distance sont également disponibles en compléments de certains enseignements présentiels.

 

 

LA LICENCE DE THÉOLOGIE

 

La licence de théologie est un cursus de 3 années d’études organisé en 6 semestres. Sauf dérogation, elle s’effectue en 3 ans.

Les enseignements sont organisés en 6 semestres, constitués de plusieurs Unités d’Enseignement (UE). Une UE est composée de 2 matières, sauf quelques UE d’une matière seule. À chaque UE est affectée une valeur en crédits européens ou European Crédit Transfert System (ECTS), qui correspond au volume de travail global que l’étudiant doit fournir pour valider son UE.

Première année (1er et 2e semestres) : 60 crédits répartis en différentes Unités d’Enseignement (UE)

Deuxième année (3e et 4e semestres) : 60 crédits répartis en différentes UE

Troisième année (5e et 6e semestres) : 60 crédits répartis en différentes UE

Les UE sont semestrielles. Elles sont validées par une note égale ou supérieure à 10/20. Pour valider la licence, vous devez suivre le cursus indiqué ci-dessous :

 

Licence 1

Pour valider la première année de licence, vous devez valider toutes les UE des deux semestres qui la composent (détails ci-dessous).

 

Le premier semestre (S1) est composé des cours suivants :

  •  UE 1, BIBLIQUE :

Ancien Testament  4 crédits ECTS

Nouveau Testament 4 crédits ECTS

  • UE 2, LANGUES BIBLIQUES :

Hébreu 4 crédits ECTS

Grec 4 crédits ECTS

  • UE 3, HISTORIQUE:

Histoire du christianisme moderne 3 crédits ECTS

  • UE 4, SYSTÉMATIQUE :

Dogmatique 3 crédits ECTS

Philosophie 3 crédits ECTS

  • UE 5, PRATIQUE :

Théologie pratique 3 crédits ECTS

  • UE 6, OUTILS : 

Langues Vivantes 2 crédits ECTS

  

Le deuxième semestre (S2) est composé des cours suivants :

  •  UE 1, BIBLIQUE :

Ancien Testament 3 crédits ECTS

Nouveau Testament 3 Crédits ECTS ECTS

  • UE 2, LANGUES BIBLIQUES :

Hébreu 4 3 crédits ECTS

Grec 4 3 crédits ECTS

  • UE 3, HISTORIQUE:

Histoire du christianisme ancien 3 crédits ECTS

Histoire du christianisme moderne 3 crédits ECTS

Histoire du christianisme contemporain 3 crédits ECTS

  • UE 4, SYSTÉMATIQUE :

Dogmatique 3 crédits ECTS

  • UE 5, OUTILS :

Langue vivante 2 crédits ECTS

Méthodologie 2 crédits ECTS

Sciences des religions 2 crédits ECTS

 

Licence 2

Pour valider la deuxième année de licence, vous devez valider toutes les UE des deux semestres qui la composent (détails ci-dessous).

 

Le troisième semestre (S3) est composé des cours suivants :

 

  • UE 1, BIBLIQUE :

Ancien Testament 4 crédits ECTS

Nouveau Testament 4 crédits ECTS

  • UE 2, LANGUES BIBLIQUES :

Hébreu 3 3 crédits ECTS

Grec 3 3 crédits ECTS

  • UE 3, HISTORIQUE:

Histoire du christianisme moderne 3 crédits ECTS

Histoire du christianisme contemporain 3 crédits ECTS

  • UE 4, SYSTÉMATIQUE :

Dogmatique 3 crédits ECTS

Éthique 3 crédits ECTS

  • UE 5, PRATIQUE :

Théologie pratique 4 crédits ECTS

  • UE 6, OUTILS :

Langues vivantes 2 crédits ECTS

 

Le quatrième semestre (S4) est composé des cours suivants :

 

  • UE 1, BIBLIQUE :

Exégèse (Ancien ou Nouveau Testament) 4 crédits ECTS

  • UE 2, LANGUES BIBLIQUES :

Hébreu 3 2 crédits ECTS

Grec 3 2 crédits ECTS

  • UE 3, HISTORIQUE :

Histoire du christianisme ancien 3 crédits ECTS

  • UE 4, SYSTÉMATIQUE :

Philosophie 3 crédits ECTS

  • UE 5, PRATIQUE :

Théologie pratique 3 crédits ECTS

  • UE 6, SCIENCES DES RELIGIONS

Sciences des religions 4 crédits ECTS

  • VARIABLES :

Stage de Théologie Pratique ou Session intensive 3 crédits ECTS

Langue vivante 2 crédits ECTS

Licence 3

Pour valider la troisième année de licence, vous devez valider tous les cours des deux semestres qui la composent.

 

Le cinquième semestre (S5) est composé des cours suivants :

 

  • UE 1, BIBLIQUE :

Exégèse (Ancien ou Nouveau Testament) 4 crédits ECTS

  • UE 2, HISTORIQUE:

Histoire du christianisme moderne 3 crédits ECTS

  • UE 3, SYSTÉMATIQUE :

Dogmatique 3 crédits ECTS

Éthique 3 crédits ECTS

  • UE 5, PRATIQUE :

Théologie pratique 4 crédits ECTS

  • UE 6, VARIABLE :

au choix parmi les cours proposés 8 crédits ECTS

Langues vivantes ou Session intensive 2 crédits ECTS

 

Le sixième semestre (S6) est composé des cours suivants :

  •  UE 1, BIBLIQUE :

Exégèse (Ancien et Nouveau Testament) 4 + 4 = 8 crédits ECTS

  • UE 2, HISTORIQUE :

Histoire du christianisme ancien 3 crédits ECTS

Histoire du christianisme contemporain 3 crédits ECTS

  • UE 3, SYSTÉMATIQUE :

Dogmatique 3 crédits ECTS

Philosophie 3 crédits ECTS

  • UE 4, PRATIQUE :

Théologie pratique 4 crédits ECTS

  • UE 6, VARIABLES :

au choix parmi les cours proposés 8 crédits ECTS

Langues vivantes ou Session intensive 2 crédits ECTS

Langues bibliques Hébreu 4 ou Grec 4 5 crédits ECTS

 

Programme des cours disponibles en EàD 2018/2019

  • Cours du 1er semestre : accessibles du 2 octobre 2018 au 18 janvier 2019
  • Cours du 2d semestre : accessibles du 29 janvier 2019 au 22 juin 2019
  • Examens du 1er semestre : du 7 au 18 janvier 2019
  • Examens du 2d semestre : du 27 mai 2019 au 7 juin 2019

Bible

Ancien Testament

  • « Introduction à l’Ancien Testament : Pentateuque et livres historiques » (I) 
Dany Nocquet – L1 / Semestre 1 (validation S1) 1B-A-1819-D1

Au fil de l’Ancien Testament, nous lisons plusieurs grands textes en distinguant l’histoire racontée et l’histoire reconstituée. Ce panorama est l’occasion de souligner quelques points théologiques importants à partir du Pentateuque et des livres historiques.

  • « Introduction à l’Ancien Testament : Livres prophétiques et Écrits. Formation de l’Ancien Testament » (II)
 Dany Nocquet – L1 / Semestre 2 (validation S2) 1B-A-1819-D2

Ce cours constitue une introduction aux livres prophétiques, aux Écrits et aux livres deutérocanoniques. La question de la formation et de la réception de l’Ancien Testament est également traitée. En 7 séances, un travail de lecture et d’analyse de plusieurs textes importants est proposé pour permettre une meilleure appréhension de leurs enjeux tant historiques que théologiques.

  • « Le prophète Jérémie »

Corinne Lanoir – L2-L3 / Semestre 1 (validation S3-S5) 23B-A-1819-D

Jérémie évoque à la fois une grande figure prophétique à la charnière entre l’époque pré-exilique et post-exilique et un livre complexe (voire deux livres complexes puisque la version grecque de la Septante diffère du texte massorétique en hébreu). Nous en étudierons divers discours et récits ainsi que plusieurs propositions d’ancrage historique pour mesurer les défis proposés par ce livre et sa lecture aujourd’hui.

 

Nouveau Testament

  • « Introduction au Nouveau Testament : du Christ des Évangiles au Jésus de l’histoire » (I)Céline Rohmer – L1 / Semestre 1 (validation S1) 1B-N-1819-D1

Après une présentation générale du corpus néo-testamentaire et du monde où vivaient Jésus et les premiers chrétiens, ce cours propose une première approche historique, littéraire et théologique des quatre évangiles et du livre des Actes.

  • « Introduction au Nouveau Testament : la tradition épistolaire et l’Apocalypse » (II)
Céline Rohmer – L1 / Semestre 2 (validation S2) 1B-N-1819-D2

Ce cours propose une introduction socio-historique, rhétorique et théologique au corpus épistolaire – particulièrement les épîtres de l’Apôtre Paul – et une première approche littéraire et théologique du livre de l’Apocalypse.

  • « L’évangile de Marc »

Valérie Nicolet – L2-L3 / Semestre 2 (validation S4-S6) 23B-N-1819-D

L’évangile de Marc affirme au premier verset l’identité de Jésus : Christ, fils de Dieu. La suite du récit s’emploie à déconstruire cette identité, à déstabiliser l’auditeur/auditrice de cet évangile, à questionner ce qu’il/elle croit savoir. Durant ce cours, nous analyserons l’évangile de Marc dans ses dimensions historique et littéraire, en nous appuyant sur le texte grec.

 

Ancien et Nouveau Testament

  • Méthodologie de l’exégèse Ancien Testament/Nouveau Testament

Corinne Lanoir et Valérie Nicolet – L2-L3 / Semestre 1 (validation S3-S5) 23B-NA-1819-D

Introduction aux méthodes exégétiques pour l’Ancien et le Nouveau Testament.

  • « Force, résistance et conviction : portraits croisés de femmes dans l’Ancien et le Nouveau Testament »

Dany Nocquet et Céline Rohmer – L3 / Semestre 2 (validation S6) 3B-NA-1819-D

Avec cette thématique qui fait aborder des points importants du rapport entre Ancien et Nouveau Testament, ce cours consistera à pratiquer ensemble la lecture (exégétique) des textes de la Bible. Le parcours de lecture proposé permettra d’interroger la manière dont les textes bibliques construisent de singuliers portraits de femmes. Qui sont-elles ? Que racontent-elles ? De quels discours théologiques participent-elles ? Quelques éléments de réponse pourront apparaître dans la mise en œuvre de différents outils d’analyse, notamment la critique textuelle, l’analyse narrative et l’analyse historico-critique sous ses multiples aspects.

Langues bibliques

Hébreu

  • « Hébreu – 1erniveau », Christine Prieto – L1 / cours annuel S1+S2 1L-H-1819-D1 + 1L-G-1819-D2

Cette première année d’apprentissage, qui se fait à partir des textes bibliques, est tout d’abord une découverte de l’« univers » hébraïque, c’est-à-dire d’un mode et d’une structure de pensée bien différents des cultures occidentales, et dont la langue est le reflet. Il s’agira d’en apprendre les bases, notamment la formation du nom et des adjectifs, avec les articles, prépositions et pronoms, les conjugaisons du verbe fort et les règles syntaxiques élémentaires ainsi que le vocabulaire le plus courant. Ces bases permettront aux étudiants de lire et traduire petit à petit un ou deux textes de la bible hébraïque et de comprendre ainsi pourquoi la traduction est déjà une interprétation. A partir des mots étudiés, on ouvrira quelques fenêtres sur la culture et le monde du Proche-Orient ancien. Attention : ce cours commun à l’Institut Catholique de Paris débutera dès le lundi 19 septembre.

  • « Hébreu – 2èmeniveau », Christine Prieto – L2 / cours annuel S1+S2 2L-H-1819-D1 + 2L-H-1819-D2

Ce cours est la suite immédiate du cours de 1e année. On y étudiera principalement les verbes faibles, irréguliers, à gutturales. On verra des spécificités ou des difficultés syntaxiques. Une large part sera faite à la traduction de textes en lien avec les leçons.

  • « Hébreu – 3èmeniveau », Danielle Ellul – L3 / cours annuel S1+S2 3L-H-1819-D1 + 3L-H-1819-D2

Au cours de ce parcours nous aborderons des textes d’époques et de styles différents : textes prophétiques (passages tirés d’Esaïe, Jérémie, Amos), poétiques (Psaumes et Cantique) et sapientiaux (Qohéleth). Consolidation et approfondissement des connaissances grammaticales. Repérage des mots « pleins », porteurs de significations. Initiation à la critique textuelle.

 

Grec

  • « Grec – 1erniveau »,Anna Lampadaridi – L1 / cours annuel S1 + S2 1L-G-1819-D1 + 1L-G-1819-D2

Initiation au grec du Nouveau Testament : vocabulaire, déclinaisons, conjugaisons, syntaxe de base.
La progression grammaticale permettra d’aborder des textes simples des Évangiles.

  • « Grec – 2èmeniveau », Anna Lampadaridi – L2 / cours annuel S1 + S2 2L-G-1819-D1 + 2L-G-1819-D2

Approfondissement de la grammaire et de la syntaxe du grec biblique : reprise systématique des phénomènes abordés lors de la première année, avec une attention particulière aux différents emplois (verbe actif et médio-passif, parfait, subjonctif, impératif) et analyse des cas grammaticaux qui n’ont pas été étudiés, notamment des verbes en -μι. Autonomie dans la traduction et la compréhension du texte biblique (usage du dictionnaire Bailly), meilleure compréhension des nuances. Traduction des passages des Actes des Apôtres.

  • « Grec – 3èmeniveau », Anna Lampadaridi – L3 / cours annuel S1 + S2 3L-G-1819-D1 + 3L-G-1819-D2

Étude d’épîtres du Nouveau Testament (notamment saint Paul), initiation au grec de la Septante, à la littérature patristique, à l’hagiographie et à la poésie liturgique (au choix). Approfondissement de l’étude de la grammaire et de la syntaxe. Lecture et analyse détaillées de textes qui permettra d’aborder différents points : vocabulaire, transmission du texte, interprétation. Compétences à acquérir : autonomie dans la compréhension du grec biblique, perfectionnement de la grammaire et de la syntaxe.

Histoire

 

Histoire du christianisme ancien

  • « Introduction à l’histoire du christianisme ancien »

Anna Van den Kerchove – L1 / Semestre 2 (validation S2) 1H-A-1819-D

Le cours a pour but d’étudier la manière dont des cercles de sectateurs de Jésus se développent au cours des premiers siècles de l’ère commune ; il s’agit de poser les principaux jalons de ce développement en le replaçant dans le cadre de l’histoire de l’Empire romain.

  • « Écriture et identité chrétienne »

Anna Van den Kerchove – L2-L3 / Semestre 1 (validation S3-S5) 23H-A-1819-D

Le cours aura pour but d’étudier la question des définitions de ce qu’est « être chrétien » durant l’Antiquité tardive. Sera ainsi étudiée la manière dont ces définitions se sont peu à peu élaborées dans les premiers écrits chrétiens, notamment par la mise en place progressive de genres littéraires nouveaux ou adaptés de ceux des Grecs et des Romains. Un large choix de textes sera proposé.

 

Histoire du christianisme à l’époque moderne

  • « Réformes et réformateurs en Europe au XVIe siècle : Sociétés, mouvements spirituels et débats doctrinaux à la fin du Moyen Âge » (I)+(II)

Chrystel Bernat – L1 / Semestres 1 et 2 (validation S1 et S2)) 1H-M-1819-D1 + 1H-M-1819-D2

Consacrée à l’histoire de la Réforme et à la diversité de ses modèles dans l’Europe du XVIe siècle (luthérien, zwinglien, bucérien, anabaptiste et spiritualiste, calvinien et anglican), cette introduction retrace le cadre intellectuel et spirituel d’éclosion de la Réforme, ses fondements théologiques et l’originalité de ses innovations doctrinales à l’appui des textes fondateurs des Églises protestantes et de l’examen de ses modalités d’institutionnalisation politique et ecclésiologique.

SEMESTRE 1

« Sociétés, mouvements spirituels et débats doctrinaux à la fin du Moyen Âge » (I)

1H-M-1819-D1

Des milieux chrétiens dévots aux cercles théologiens, des élans réformistes du Moyen âge tardif à la révolution de 1517 via le séisme humaniste et les premiers ébranlements religieux à Oxford et à Prague aux prises avec l’appétence spirituelle des fidèles, ce premier volet aborde les prémices de la Réforme en Europe, la Réforme luthérienne dans le Saint-Empire romain germanique et la Réforme zwinglienne en Suisse alémanique. On y examine les croyances et les pratiques religieuses ainsi que la dimension conflictuelle des protestations spirituelles de la chrétienté latine.

SEMESTRE 2

« Théologies et modèles d’établissement des réformes dans l’Europe chrétienne du XVIe siècle » (II)

1H-M-1819-D2

Attentif aux dimensions sociétales ainsi qu’aux modalités et processus d’instauration de la Réforme (théologique, liturgique et ecclésiologique, éducatif et culturel), ce second volet présente la diversité de ses mouvances (magistérielle, urbaine, radicale) à travers une galerie de portraits des réformateurs, et les caractéristiques de chacune des grandes voix du protestantisme naissant en Suisse romande, en France, en Angleterre, en Italie et en Espagne.

  • « Catéchismes et pédagogie protestante de la réforme au XXe siècle »

Pierre-Olivier Léchot – L2 / Semestre 1 (validation S3) 23H-M-1819-P

Dès les origines, les théologiens protestants se sont souciés de la transmission de la foi et des formes de celle-ci. De la Réforme au XXe siècle en passant par Comenius et Rousseau, ce cours explorera les méthodes, les formes et les contenus des catéchismes réformés mais aussi les réflexions pédagogiques qui marquèrent l’évolution de la pensée catéchétique protestante.

  • « Le protestantisme face à l’Islam (XVIe-XVIIIe siècle)

Pierre-Olivier Léchot – L3 / Semestre 2 (validation S6) 23H-M-1819-D

Comment les théologiens protestants, depuis Luther et Calvin jusqu’aux auteurs des Lumières, ont regardé l’islam, l’ont compris et se sont aussi compris au travers de leur compréhension de la religion de Mahomet. »

 

Histoire du christianisme à l’époque contemporaine / Missiologie

  • « Introduction à l’histoire religieuse contemporaine par les textes »

Gilles Vidal – L1 / Semestre 2 (validation S2) 1H-C-1819-D

Ce cours examine un certain nombre de « dossiers » historiques du XIXe et du début du XXe siècle.

  • « Le protestantisme français au XXe siècle »

Gilles Vidal – L2-L3 / Semestre 2 (validation S4-S6) 23H-C-1819-D

Ce cours examine les dynamiques internes et les influences extérieures qui s’exercent sur le protestantisme français au XXe siècle. Il commence par l’étude de la naissance du christianisme social, puis développe l’histoire du protestantisme en France à travers les deux guerres mondiales jusqu’aux années 1980.

Théologie systématique

Philosophie

  • « Répondre, interroger : une introduction à la méthode philosophique »

Olivier Abel – L1 / Semestre 2 (validation S2) 1S-P-1819-D

De Socrate et Jésus jusqu’à nous, en passant par Platon, Kant, Hegel, Kierkegaard, Wittgenstein, Austin, Gadamer et Ricœur, une introduction à la démarche philosophique. Partant du jeu élémentaire de la question et de la réponse, on y traverse la pragmatique, l’herméneutique et la systématique du questionnement, avant de terminer par une poétique de la responsabilité et de l’interrogation.

  • « Platon et ses prédécesseurs, ou comment (ne pas) commencer par le commencement »

Marc Boss – L2-L3 / Semestre 2 (validation S4-S6) 23S-P-1819-D

Une plongée dans les écrits majeurs de Platon, un auteur séminal que la littérature philosophique et théologique des siècles ultérieurs commentera sans relâche, mais qui peut se lire aussi comme un épigone dont les thèses s’élaborent en dialogue critique avec celles de ses prédécesseurs et des écoles rivales qu’ils ont fondées dans les colonies grecques d’Asie mineure et d’Italie.

 

Éthique

  • « Introduction à l’éthique de Paul Ricœur »

Olivier Abel – L2-L3 / Semestre / Semestre 1 (validation S3-S5) 23S-E-1819-D

Paul Ricœur n’est pas un théologien, et son éthique est celle d’un philosophe, prenant appui sur la conversation entre la tradition aristotélicienne et la tradition kantienne pour proposer une éthique à la fois pluraliste et « poétique » (nous tenterons de comprendre pourquoi). Mais ici nous prendrons appui sur l’un des rares textes où Ricœur propose des « perspectives théologiques », « L’image de Dieu et l’épopée humaine », paru en 1960 dans la Revue du Christianisme Social, et repris dans Histoire et Vérité, Seuil, 1964. À travers la lecture suivie de ce texte de 20 pages, nous déplierons les grandes lignes de l’éthique du philosophe, et l’actualité de sa proposition.

  • « Qu’est-ce qu’une éthique théologique ? »

Marc Boss – L2-L3 / Semestre 2 (validation S4-S6) 23S-E-1819-D

Existe-t-il une manière spécifiquement théologique d’aborder les questions éthiques ? Le cours prend cette question pour point départ d’une enquête visant à définir, dans une perspective protestante et sous l’horizon d’un christianisme œcuménique, les sources textuelles, les règles interprétatives et les procédures délibératives et décisionnelles d’une éthique théologique.

  • « Les embarras du pardon »

Olivier Abel – L3 / Semestre 2 (validation S6) 23S-E-1819-D2

Le pardon ne saurait être réduit à quelques gestes sublimes ni à une parole pieuse. C’est une question contemporaine qui traverse toute la vie morale et politique, et qui touche aussi aux fondements de nos cultures. Et on a beaucoup de choses à apprendre des échecs et des embarras du pardon. On distinguera ainsi un pardon conditionnel et pragmatique (le pardon ordinaire), un pardon inconditionnel sinon impossible qui désigne sa pointe théologique, et un pardon anthropologique, nécessaire et universel. Puis on embarquera le pardon dans les remous de l’histoire et de l’oubli.

 

Dogmatique

  • « À l’école de Luther et de Calvin : une introduction à la théologie protestante » (I)

Guilhen Antier – L1 / Semestre 1 (validation S1) 1S-D-1819-D1

Ce cours propose d’établir une « carte d’identité théologique » du protestantisme luthéro-réformé d’après les pensées de Martin Luther et de Jean Calvin. Nous nous situerons au carrefour du contenu de la théologie, de la personne du théologien et de la démarche théologique. Ce premier volet du cours s’intéressera principalement à l’épistémologie théologique ainsi qu’aux principes matériel et formel de la Réforme. La validation prendra la forme de notes de lecture et d’un contrôle des connaissances.

  • « À l’école de Luther et de Calvin : une introduction à la théologie protestante » (II)

Guilhen Antier – L1 / Semestre 2 (validation S2) 1S-D-1819-D2

Ce cours propose d’établir une « carte d’identité théologique » du protestantisme luthéro-réformé d’après les pensées de Martin Luther et de Jean Calvin. Nous nous situerons au carrefour du contenu de la théologie, de la personne du théologien et de la démarche théologique. Ce second volet du cours s’intéressera principalement à l’ecclésiologie de la Réforme ainsi qu’à la manière d’articuler foi chrétienne et politique. La validation prendra la forme de notes de lecture et d’une dissertation.

  • « Relire le Credo : esquisse d’une dogmatique »

Guilhen Antier – L2-L3 / Semestre 1 (validation S3-S5) 23S-D-1819-D1a

Le Credo ou Symbole des apôtres alimente et structure la réflexion dogmatique depuis l’antiquité chrétienne. Rassemblant les grandes thématiques du discours de la foi chrétienne, il requiert aujourd’hui un travail de relecture et de réinterprétation. Pour ce faire, on redéploiera la théologie de Karl Barth en la croisant avec d’autres approches.

  • « Les confessions de foi et leurs situations »

Frédéric Chavel – L2-L3 / Semestre 1 (validation S3-S5) 23S-D-1819-D1b

Chaque confession de foi engage un double effort herméneutique. Interpréter, d’abord, l’écart entre une situation donnée et la foi qui y est exprimée. Interpréter, ensuite, la pertinence ou l’incongruité d’une éventuelle reprise de ce discours dans une situation toute nouvelle.

  • « Impasses et promesses de la théologie de l’histoire »

Guilhen Antier – L3 / Semestre 2 (validation S6) 23S-D-1819-D1

Longtemps le christianisme a affirmé que l’histoire avait un sens et que celui-ci pouvait faire l’objet d’un savoir théologique. Les horreurs du xxe siècle ont fait éclater cette évidence et réclament de la part de la théologie un peu plus de modestie. La théologie est-elle pour autant condamnée au silence sur ce sujet difficile ?

Théologie pratique

 

  • « Introduction à la théologie pratique »

Christophe Singer – L1 / Semestre 1 (validation S1) 1P-1819-D

D’où vient la notion de « théologie pratique » ? Dans quelle mesure la théologie peut-elle être « pratique » ? Les différentes conceptions de la théologie pratique peuvent-elles s’articuler entre elles ? Quelle place, quels buts, quels champs, quelles méthodes pour la théologie pratique ? Guidé entre autres par ces questions, ce cours constitue une première approche de la théologie pratique, une discipline qui inclut une réflexion constante sur ses propres enjeux et présupposés.

  • « Le culte protestant (liturgie, pratique des sacrements, introduction à l’homilétique »

Nicolas Cochand – L2-L3 / Semestre 1 (validation S3-S5) 23P-1819-D1

Connaître et comprendre le culte luthérien et réformé, par l’analyse critique du déroulement et de la pratique de la liturgie, du point de vue linguistique, pragmatique, sociologique, historique, ecclésiologique, théologique…

  • « Evangéliser »

Christophe Singer – L2-L3 / Semestre 1 (validation S3-S5) 23P-P-1819-D2

L’évangélisation est devenue une problématique majeure pour les Églises du monde occidental, et en particulier, depuis une trentaine d’années, pour les Églises dites « historiques » en France. Celles-ci ont construit des discours sur l’annonce de l’Évangile, à distance aussi bien des velléités de prosélytisme agressif, que de leur timidité traditionnelle. À partir d’une lecture critique de ces discours, qui cherche à en comprendre les messages explicites aussi bien que les non-dits et les ambiguïtés, ce cours propose quelques réflexions théologiques sur les rap- ports entre l’Évangile comme message et l’Église comme lieu de sa communication.

  • « La communication de l’Évangile dans la vie ordinaire »

Christophe Singer – L2-L3 / Semestre 2 (validation S4-S6) 23P-1819-D2

Le présupposé de ce cours est que l’Évangile concerne d’abord l’individu et son existence dans sa globalité. Aidés par quelques philosophes et sociologues de la vie ordinaire, nous y pointerons le lieu privilégié de la communication évangélique, mais aussi des résistances qu’elle rencontre. Appuyés sur une herméneutique biblique, nous réfléchirons à ce qu’implique le fait de concevoir l’Évangile comme une donnée paradoxale de la vie ordinaire. Enfin, nous lirons quelques textes de Kierkegaard pour explorer ce que peut signifier aujourd’hui être « témoin de la vérité ».

Outils / Variables
  • «  Méthodologie » 

Corinne Lanoir et Anna Van den Kerchove – L1 / Semestre 1 O-M-1819-D1

Ce cours, destiné à tous les L1, comporte deux parties. La première consiste en des documents ressources qui présentent les différents travaux demandés en licence et la méthodologie spécifique à chacun de ces travaux. La seconde partie consiste en des exercices progressifs répartis sur toute l’année universitaire.

Les étudiants qui doivent valider ce cours afin d’obtenir une note de méthodologie sont évalués sur la base d’un travail régulier tout au long de l’année

  • « Cours d’anglais théologique »

Anna Van Den Kerchove et Valérie Nicolet – L1 cours annuel S1 + S2 O-LA1-1819-D1  + O-LA1-1819-D2 – L2-L3 / Semestre 2 O-LA2-1819-D2 / O-LA3-1819-D2

Pour les confirmés, tout niveau de licence confondu : lecture de textes anglais.

  • « Cours d’espagnol théologique »

Corinne Lanoir – L1 / Semestre 1 O-LE-1819-D1

Travail sur textes et vidéos de théologiens et théologiennes latino-américains, et interactions avec d’autres facultés protestantes de théologie en Espagne, au Mexique et au Nicaragua.

 

 

Sessions intensives en présentiel accessibles aux étudiants EàD:

Sessions intensives

 

L1 : Méthodologie

28 janvier au 1 février 2018 (9h30-17h) à l’IPT Paris

 

L1/L2/L3 : Sessions intensives de langues:

Hébreu : 11-14 septembre 2018 (9h-17h) à l’IPT Paris

Grec: 18-21septembre 2018 (9h-17h) à l’IPT Paris

 

L1/L2/L3 : Colloque de l’ISEO

« Eglises en chantier. Justice et justification au cœur de nos pratiques »

du 12 au 14 mars 2019 à l’IPT Paris

 

– L2 /L3 : Introduction au Judaïsme (de l’Antiquité à nos jours)

29, 30, 31 janvier 2019 ; 1er février 2019 de 9-13h et 6 et 13 février 2019 de 14h-18h à l’IPT Paris

 

– L2/ L3 : Théologie Pratique/Ancien Testament/Nouveau Testament

Manifestations du pouvoir dans le sacré et le profane (avec l’Université de Münster)

17-22 février 2019 à Paris ; 12 au 17 mai 2019 à Münster.

4 dates de préparation et de reprise à Paris :

7 février, 14 mars, 9 mai et 23 mai 2019 de 10h30-12h30 à l’IPT Paris

 

L1 : cours décentralisés :

  • 1er semestre à Lyon : « Résistance et liberté »

Module de théologie pratique (Claude Levain et Christophe Singer)

4 samedis de septembre à décembre 2018 (dates à fixer)

  • 2eme semestre à Alès : « Interpréter les Écritures : un défi pour les Églises et la théologie »

Module biblique, AT/NT (Dany Nocquet et Céline Rohmer)

Un samedi par mois de janvier à juin 2019 (dates à fixer)

 

L1/L2 : sessions intensives de langues

Grec : 4-7 septembre 2018 (9h-17h)

Hébreu : 10-13 septembre 2018 (9h-17h)

Méthodologie : 5 et 12 septembre (14-17h)

à l’IPT Montpellier

 

L1/L2/L3 : session inter semestrielle

Avec la participation du professeur Jean-Marie Salamito (sous réserve)

les jeudi et vendredi 17-18 janvier 2019 (de 9h à 17h) à l’IPT Montpellier

 

 

L2/L3 : Nouveau Testament :

Elian Cuvillier, Les « signes » johanniques

Week-ends bibliques à Pomeyrol (13110 Saint Etienne du Grés)

de 17h le samedi à 17h le dimanche

les 13-13 octobre 2018 ; 8-9 décembre 2018 ;

12-13 janvier 2019 ; 9-10 mars 2019 ; 6-7 avril 2019

 

L2/L3 : Science des Religions :

Katell Berthelot, Introduction au Judaïsme de l’Antiquité à nos jours

jeudi (14h-18h) et vendredi (9h30-13h30)

les 14-15 mars 2019 ; 28-29 mars 2019 ; 11-12 avril 2019 à l’IPT Montpellier

 

L2/L3 : Histoire Ancienne :

Anna Van den Kerchove,

Les IIIe et IVe siècles : élaboration d’une culture théologique et pédagogique chrétienne

Les jeudis (14h-18h) 31 mars 2019 ; 14 février 2019 ; 14 mars 2019 ;

18 avril 2019 ; 16 mai 2019 à l’IPT Montpellier

 

L2/L3 : Histoire Contemporaine :

Gilles Vidal

Le méthodisme wesleyen en France (1791-1840)

Journée d’études (9h-17h) à l’IPT Montpellier