Contrôle des connaissances


L’Institut protestant de théologie (Facultés de Montpellier et de Paris) offre un cursus d’étude universitaire suivant le modèle européen dit LMD (Licence – Master – Doctorat) :

    • Licence, cursus de 3 ans après le Baccalauréat
    • Master, cursus de deux ans après la Licence
    • Doctorat, cursus de trois ans après le Master Recherche

Les enseignements sont organisés par semestre, constitués de plusieurs Unités d’Enseignement (UE). Une UE est composée d’une, deux ou trois matières ou Eléments constitutifs (EC).
À chaque UE est affectée une valeur en “crédits” européens ou European Credit Transfer System (ECTS) qui correspond au volume de travail global que l’étudiant doit fournir pour obtenir son UE .
   
Règles de progression des études et d’obtention des diplômes
  
Dans chaque matière des UE, l’acquisition des connaissances est appréciée par contrôle continu et/ou par examen terminal, et évaluée par une note sur 20. 
Les UE acquises le sont définitivement, quelle que soit la durée du parcours de l’étudiant : c’est le système de la capitalisation.
Le système de la compensation (moyenne de deux ou plusieurs notes) peut jouer à l’intérieur d’une UE à condition qu’aucune note ne soit inférieure à 8/20. 
En licence (L1, L2, L3), un étudiant qui a validé la moitié des UE de l’année est autorisé à s’inscrire dans l’année suivante. Il devra prioritairement valider les UE manquantes.
Aucun module de niveau L3 ne peut être validé avant validation complète de l’année L1.
Un seul redoublement est de droit pendant les deux premières années de Licence (mis à part le régime des Etudes aménagées).
En fin de cursus, le diplôme (Licence, Master) est attribué si tous les semestres sont acquis.
   
Régime des études

    • Etudiants réguliers : l’assiduité aux cours, séminaires et travaux dirigés est obligatoire.
    • Etudiants en Licence aménagée : pour les étudiants empêchés de faire des études à plein temps (autres études, travail…), est prévu un régime dérogatoire concernant les conditions d’assiduité, de progression dans le cursus et de durée du cursus (durée qui ne saurait excéder le double de la durée prévue pour les étudiants réguliers). Ce régime est accordé par le Collège des enseignants, sur demande écrite et présentation de justificatifs.
    • Etudiants à distance : régime particulier des études aménagées. Il s’agit d’études in absentia sur programme, avec même régime dérogatoire pour les conditions de délai de validation et de progression dans le cursus. Les modalités pratiques (reprises en présentiel) peuvent varier selon les facultés.

Pour plus de détails : reportez-vous au Livret de l’étudiant.